Comment nous sommes devenus moraux (SCIENCE HUM) par Nicolas Baumard

October 23, 2018

Comment nous sommes devenus moraux (SCIENCE HUM) par Nicolas Baumard

Titre de livre: Comment nous sommes devenus moraux (SCIENCE HUM)

Auteur: Nicolas Baumard

Broché: 321 pages

Date de sortie: October 21, 2010

Éditeur: Odile Jacob

Télécharger Lire En Ligne

Nicolas Baumard avec Comment nous sommes devenus moraux (SCIENCE HUM)

Comment nous sommes devenus moraux (SCIENCE HUM) par Nicolas Baumard a été vendu pour £15.90 chaque copie. Le livre publié par Odile Jacob. Il contient 321 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. Le livre disponible en PDF, epub, audiobooks et beaucoup plus de formats. L’inscription était gratuite.

Qu’est-ce que la morale ? Pourquoi agissons-nous de manière morale ? D’où viennent nos idées sur le bien et le mal ?
Face à ces questions, les philosophes ont longtemps développé deux stratégies. Certains ont cherché à ramener nos jugements moraux à quelques principes : l’équité, le bien-être, la vertu, etc. Nous agirions ainsi de manière équitable, comme si nous avions passé un contrat avec autrui. D’autres se sont penchés sur les origines de nos jugements moraux. Constatant que la morale ne résulte pas d’un calcul égoïste, ils ont postulé l’existence d’un sens moral inné. Pour eux, nous serions moraux de la même façon que nous avons deux bras et deux jambes.

Ces deux stratégies demeurent insatisfaisantes : d’où vient ce contrat imaginaire que nous semblons respecter ? Pourquoi sommes-nous
équipés d’un sens moral ?

Jusqu’à présent, la controverse était restée théorique. Mais voilà que de nombreuses recherches ont démontré l’existence d’une disposition naturelle à se comporter moralement. Encore faut-il expliquer pourquoi la morale adopte la « logique de l’équité » qui semble être la sienne. C’est ce que propose ce livre.

Chercheur en psychologie, en anthropologie et en philosophie, Nicolas Baumard est attaché à l’Université d’Oxford.